Oraison funèbre de la classe de philosophie

12,90

Si philosopher consiste en une libre activité de la pensée qui n’a de compte à rendre qu’aux seules limites critiques qu’elle se donne elle-même, alors, tout écrit philosophique ne peut avoir d’autre vocation que de déranger – d’une manière ou d’une autre – les stratégies de pouvoir.C’est convaincu de cette vocation que Harold Bernat entreprend, dans cet essai d’interprétation, de mettre à nu le programme anthropologique dissimulé derrière la « réforme » du baccalauréat et la suppression de la série littéraire. Car, en liquidant la dimension critique des manuels de philosophie, en vidant cette discipline de son contenu social et politique et en plaçant sous une forme de tutelle pédagogique mâtinée de culture générale les professeurs qui l’enseignent, les « réformes » successives visent à l’élimination systématique d’une tradition de pensée qui attaque l’existant et permet, par la formation des individus, la remise en cause de tout ordre établi.

Face à cette guerre contre l’enseignement public qui constitue un des aspects de la conspiration de l’État néolibéral contre ses propres citoyens, Harold Bernat appelle à refuser la démission ou le découragement et à répondre coup pour coup.

Sauver l’esprit critique, c’est vouloir bâtir la Cité « où toutes les âmes s’agrandiront ».

 

Harold Bernat est professeur agrégé de philosophie au lycée Montesquieu de Bordeaux. Il est notamment l’auteur de Le néant et le politique : critique de l’avènement Macron aux éditions L’Échappée (2017) et d’Asphyxie : manuel de désenfumage pour notre temps aux éditions L’Escargot (2020).
UGS : 978-2-492182-00-6 Catégories : ,

Description

Un essai qui propose une analyse critique de la suppression de la série littéraire et la modification du programme de philosophie dans l’enseignement secondaire français à compter de l’année scolaire 2020-2021. Derrière une énième «réforme» de l’Éducation nationale, Harold Bernat s’attelle à démontrer que nous faisons face à un vaste programme anthropologique qui, par la liquidation de la force critique la philosophie et la transformation des professeurs en simples pourvoyeurs de culture générale, oeuvre au désarmement intellectuel des élèves pour les abandonner à l’asservissement du marché. Face à cette casse de l’École républicaine menée au nom des logiques de l’entreprise privée, face à cette trahison de la République, l’auteur exhorte au combat pour la sauvegarde de l’esprit critique et pour le rétablissement d’une formation humaniste qui, seule, permet l’autonomie intellectuelle et morale des individus. Il s’agit de rendre les armes de la raison et de l’analyse aux citoyens afin qu’ils puissent lutter contre les stratégies de pouvoir et les systèmes de domination.

Informations complémentaires

Poids 90 g
Dimensions 110 × 8 × 178 mm
L'objet-livre

Six cahiers cousus de 96 pages, dos collé.
Papier intérieur Arena Ivory Bulk 80 grammes et main de 1,7, de chez Fedrigoni.
Papier de couverture Arena Ivory Rough 250 grammes et main de 1,38 de chez Fedrigoni.
Composition en caractères Garamond Premier (Robert Slimbach/Adobe) pour le corps du texte, Baskerville pour les titres intérieurs et Faune (Alice Savoie / Cnap) pour la première de couverture.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.